Des nouvelles de la Vallée de la Bruche

La richesse de la vallée de la Bruche se compte en une multitude de petits patrimoines simples et touchants laissés par des hommes au fil de son histoire : grands sites de mémoire, édifices religieux, témoignages d’architecture, vestiges industriels, art populaire et contemporain.
Si la vallée de la Bruche est alsacienne de cœur, elle est vosgienne dans l’âme, ça fait toute la différence… promesse d’un véritable dépaysement.

Ainsi l’Office de Tourisme de la Vallée de la Bruche ouvre son site. Effectivement, cette vallée vosgienne comme tant d’autres des côtés alsacien et lorrain, recèle nombre de sites significatifs du patrimoine industriel. Malheureusement, la majorité de ces sites est en mauvais état, laissé à l’abandon par les propriétaires, les communes et d’autres autorités administratives. Cette situation de négligence conduit même à des actes de vandalisme, voire de destruction criminelle !!

De par nos contacts locaux et de par les informations patrimoniales qui nous sont parvenues, nous suivons deux « affaires ».

La première est le Laminoir de Framont (voir notre actualité du 08.03.2019). L’état général des bâtiments est fort critique, en plus du laminoir dont la toiture a été détruite par un incendie (volontaire). Pourtant, note d’espoir, la SCMHA (Société pour la Conservation des Monuments Historiques d’Alsace) a donné un accord de principe pour se porter acquéreur du site et donc entreprendre une action de sauvegarde préliminaire à une valorisation. Toutes les informations précises sont à lire sur le site l’association Lamineur : association-lamineur.jimdosite.com.

La seconde est la scierie haut-fer de Ranrupt, bâtiment-musée qui a pris la suite de la scierie communale arrêtée en 1992. L’animation du site permettait de faire revivre un savoir-faire artisanal local. « Permettait », car le 04.06. dernier un incendie (là aussi vraisemblablement criminel) a anéanti le bâtiment et nul ne peut dire s’il revivra un jour, tant les dégâts sont importants.